L'œil du cyclone

29 avril 2017   |   45
Installation sonore  art  Musique originale  Spatialisation sonore 

Cette installation sonore a été créée en avril 2016 lors de la première Nuit Blanche Monaco.

L’œil du cyclone, situé au centre d’une perturbation atmosphérique, est la zone épargnée par la tempete.

L’œil du cyclone est une installation lumineuse et musicale, oasis de calme inespéré dans l’agitation perpétuelle du bruit de fond de la cité et, métaphoriquement, de l’industrialisation de l’offre culturelle.

Devant un orchestre de haut-parleurs disposé dans l’espace extérieur, le public est accueilli sur une scène moquettée, garnie de chaises longues et de lumières douces pilotées en synchro avec le son. Face à lui, le panorama du paysage (anthropisé ou naturel) comme perspective, et l’immensité du ciel comme écran vide, qui permettent la prise de conscience de l’altérité.

L’œil du cyclone offre sa transparence à l’œil de l’auditeur.

Le sonore agit sur la perception de l’auditeur pour l’immerger littéralement dans le vécu du son afin qu’il puisse en percevoir les nuances de l’intérieur. Très accueillante, cette zone temporaire propose d’abord un repos pour le corps et l’esprit, prérequis à la contemplation.

Cette expérience est une invitation à la méditation, à être autant à l’écoute de soi qu’à l’écoute des sons pour accéder véritablement à la perception de l’espace nous environnant.

Dans cet open space, baigné de lumière douce et de musique, le visiteur vit ses propres sensations et une expérience inédite de la durée, entre évocation phonographique et musique des sons projetés, chacun pouvant y trouver sa place en s’asseyant ou en déambulant à son rythme.